Lot 817
100 000 - 120 000 €

CHAR RENÉ (1907 - 1988)


ARTINE. Manuscrit autographe signé ayant appartenu à Paul Éluard.
20 pages in-4.
Demi maroquin blond à bandes, papier bleu marine imprimé lézard sur les deux plats, dos lisse, titre doré, non rogné, doublures et gardes de papier ciré bleu, étui bordé (Semet et Plumelle).
Manuscrit autographe signé de René Char préparé en vue de l'impression, comportant un texte inédit et ayant appartenu à Paul Eluard.
20 pages in-4. La première de format réduit porte le titre.
Le feuillet rouge également, à l'encre bleue ou noire sur 19 feuillets de papier vélin ocre dont l'un porte au crayon: «page blanche».
Pages chiffrées à l'encre et annotées pour l'imprimeur au crayon rouge.
Page de titre: «René Char/Artine/Frontispice de Salvador Dalí».
Première signature au bas du feuillet rouge à l'encre: «Paris 22 septembre 1930/René Char» et signature des initiales du poète sur la page de titre accompagnée de la date «mars 1954» avec annotation.
Sur la page de titre René Char a ajouté de sa main: «Manuscrit ayant appartenu à Paul Eluard jusqu'à sa mort. R.C. mars 1954».
Le premier texte de 8 lignes, situé par la poète jusqu'après le titre est biffé d'une croix (à l'exception de la dernière phrase entourée à l'encre) et est demeuré entièrement inédit: «L'étonnante végétation des neiges éternelles dissimulent mal dans ses branches les grands écriteaux noirs qui tentent à des heures diverses de l'existence de nous livrer les vérités inaccessibles. A l'approche du souffle une à une les lettres disparaissent (phrase entourée): Est-ce une boucherie?».
Ce manuscrit comporte également une page autographe «du même auteur» avec l'indication de 2 ouvrages en préparations qui ne furent pas publiés: «L'homme en question» et «Chemin des sources en collaboration avec Paul Eluard».
Figurent également l'épigraphe empruntée à Achim d'Arnim de l'édition originale et qui fut supprimée des éditions suivantes.
«Artine» est l'un des plus importants poèmes de René Char. Il sera publié à Paris en 1930 aux
Éditions Surréalistes.
Magnifique manuscrit offert par René Char à Paul
Eluard qui fut l'ami le plus proche de la période surréaliste.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue