Alberto SAVINIO (1891-1952)

Lot 46
100 000 - 150 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Alberto SAVINIO (1891-1952)


Les Prisonniers, IIème version, 1931.
Huile sur toile.
Signée au milieu sur le mur.
Inscriptions au dos sur le châssis: «Les prisonniers (II version) Savinio 1931».
46,3 x 55,3 cm.
Provenance:
- Collection particulière.
Bibliographie générale sur le peintre:
- Pontus Hulten et Germano Celant (sous la direction de), Art italien 1900-1945, Paris, Editions Liana Levi, 1989.
- Pia Vivarelli, Alberto Savinio Catalogo generale, Milano, Mondadori Electa, 1996.
ALBERTO SAVINIO (1891-1952)
Frère cadet de Giorgio de Chirico, Andrea de Chirico prend le pseudonyme d'Alberto Savinio pour ne pas nuire à la célébrité de son frère, inventeur de la peinture métaphysique. Tout à la fois peintre, écrivain, journaliste, auteur de théâtre, scénographe et musicien, sa créativité, son intelligence visionnaire et son humour lui ont permis de développer au cours du XXe siècle une oeuvre singulière qui obtient rapidement la reconnaissance de ses pairs. A Paris, il se lie d'amitié avec Guillaume Apollinaire et est considéré par André
Breton comme l'un des précurseurs du Surréalisme.
Dès 1915, Savinio participe aux recherches picturales de son frère et de Carlo Cara, inventeurs de la peinture métaphysique. Réinstallé à Paris en 1926, l'artiste s'adonne principalement à la peinture créant des oeuvres mystérieuses, fantastiques ou humoristiques qui le font considérer par les Surréalistes comme l'un des leurs.
ENTRE METAPHYSIQUE ET SURREALISME: «LES PRISONNIERS, IIe VERSION, 1931».
Les Prisonniers, 1931 est caractéristique de son oeuvre où l'étrangeté thématique (traduite aussi par le titre) se conjugue avec le brio et la délicatesse du pinceau. Dans une chambre à l'espace distordu, des jouets amoncelés et colorés, comme munis d'une vie propre, semblent enfermés, sans échappatoire hormis une fenêtre et une porte, l'une ouvrant sur un ciel menaçant et la seconde sur un noir d'abîme: les jouets, receleurs et symboles de nos joies d'enfance, sont ici sans espoir de se dérober à nos claustrations psychiques d'adulte.
On relèvera la fantaisie de la signature, assemblage alphabétique issu d'un jeu d'enfant. Savinio exécute autour de l'année 1930 quelques compositions reprenant cette même thématique des jouets empilés [catalogue raisonné de Vivarelli: L'île des jouets, 1930-3; Dans la forêt, 1930-4; Monument aux jouets, 1930-1; Souvenirs d'enfance, 1931-7]
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue